Les Activités

Vivez la grande aventure au bout du monde

ski-neige-manjerok

L’itinérance motoneige à taïga

equestre-manjerok

Le parcours équestre à travers les montagnes

Observation nature

activité-vtt-motocyle-randonnee-montagnes-altai-altay-manjerok

Les circuits VTT

activité-speleologie-montagnes-grottes-altai-altay-manjerok

Spéléologie

activité-alpinisme-montagnes-altai-altay-manjerok

Escalade et alpinisme

activité-trek-randonnee-pedestre-altai-altay-manjerok

Trek et randonnée

Exploration des géosites

activité-kayak-rafting-altai-altay-manjerok

Kayak et rafting

activité-bien-etre-ressourcement-altai-altay-manjerok

Bien-être et ressourcement

activité-excursion-culturelle-mystere-chaman-siberie-rites-coutumes-altai-altay-manjerok

Excursions culturelles : les mystères des chamans de Sibérie  

activité-fetes-traditionnelles-festival-culture-altai-altay-manjerok

Les fêtes traditionnelles et les festivals

Découvrez nos destinations et activités

Altaï en bref

La République Altaï est située au sud de la Sibérie occidentale, au centre du continent eurasien. Elle partage des frontières avec la Mongolie, la Chine et la République du Kazakhstan.  

 

Surface: 92,9 000 m²

Population: 218 000 personnes

Composition ethnique: Altaïens 31%, Russes 60%, Kazakhs 6%

Capitale: Gorno-Altaisk

nature-manjerok

Rivières et lacs

Les rivières de l’Altaï se nourrissent principalement de neige fondue et de pluies d’été. Une quantité insignifiante de ruissellement est caractéristique en hiver et une longue inondation printemps-été (due à la fonte non simultanée de la couverture de neige à différentes hauteurs). La fonte des glaciers dans le centre et le sud de l’Altaï maintient un niveau élevé d’eau dans les rivières en été. Il y a environ 8 mille lacs dans l’Altaï. Le plus grand lac de l’Altaï est Teletskoé (Altyn-Kel), l’un des lacs les plus profonds de Russie (325 m).

voyage dans les montagnes d'Altay-rivières

Population

Les représentants de la population autochtone de l’Altaï sont l’Homme d’Altaï. Ils sont modestes et hospitaliers, bons compagnons et conteurs talentueux. L’habitation traditionnelle de l’Altaï s’appelle « AЇl ». Il s’agit d’une structure hexagonale en rondins de bois, recouvert par l’écorce au toit. Un trou au sommet du toit permet à la fumée du feu de bois s’échapper. Les aliments de l’Altaï consistent principalement en viande (agneau, bœuf, viande de cheval), du lait et des produits laitiers.

Le climat

En général, l’Altaï est caractérisé par un climat de type continental qui contraste nettement entre les étés chauds et courts et les hivers froids, en raison de la position intérieure du territoire. Au fur et à mesure que nous gravissons les montagnes, la différence entre les températures diurnes et nocturnes augmente. La plus grande quantité de précipitations tombe dans les régions de haute altitude et dans le temps – davantage en été et en automne, mais dans l’Altaï oriental, les précipitations sont abondantes en hiver ; l’épaisseur de la couverture de neige atteint ici 2 à 3 mètres.

La nature

L’Altaï est l’extrémité occidentale de la puissante ceinture des montagnes de la Sibérie méridionale, née des processus tectoniques de la période cénozoïque. Les chaînes de montagnes les plus hautes se trouvent dans l’Altaï central: Katunsky – avec le sommet du Béloukha (4506 m),

Nord-Tchouyskiy  (jusqu’à 4 173 m) et le massif Tavan-Bogdo-Ula bordant l’Altaï mongol avec le mont Nairamdal, culminant à 4 082 m.

Altai se caractérise par un relief hétérogène (de la steppe plate aux sommets de haute montagne), un climat diversifié (du climat continental à la steppe aride), de nombreuses zones naturelles et paysages (de la toundra et des prés subalpins steppe semi-désertique et hautes montagnes).

Economie

Le moteur de l’économie de la République de l’Altaï est le secteur du tourisme. Ce secteur d’activité économique stimule le développement d’autres formes de gestion, notamment l’agriculture. Les moutons, les chèvres, les yaks et les chevaux sont élevés sur le territoire. Les chameaux sont élevés dans la steppe de Tchuya. La chasse, l’agriculture et l’apiculture se sont développées. Le tourisme est également un catalyseur pour le développement du secteur des services – commerce, développement de la restauration, des stations-service, téléphonie mobile, etc.

voyage en Altay-poulain

Pour plus de renseignements, contactez-nous !